Kasbah Ait Ouzza, Boumalne Dadès

Roger Mimó :

In English   En español   En català.

LA ROUTE DES MILLE KASBAHS

Site de l'Hôtel Tomboctou

Étape 3 : du Dadès à la Vallée du Todra

Carte du sud du Maroc entre le Dadès et la vallée du Todra.

La route nationale parcourt entre Boumalne Dadès et Tinghir un paysage absolument désertique qui change seulement en deux points : Imider et Timadrouine. À Imider on découvre rien moins que sept kasbahs, datées pour la plupart du début du XXe siècle. Sans doute la plus remarquable par sa taille et son décor extérieur est celle de Mohadach Ou El Haj (31º 22,215’ N - 5º 47,286 W), le même personnage qui plus tard se fit bâtir la kasbah d'Ait Moutad dans la vallée du Dadès. Celle d'Ouchtouban, située entre les jardins, est également grande et pittoresque. Celle qu'on appelle Tin Jamaia (31º 22,334’ - N 5º 47,499’ W) est en cours de restauration par la Commune. Les autres restent plus modestes. On parlera de l'une d'entre elles au chapitre "acheter".

La kasbah de Mohadach Ou El Haj à Imiter, près de Tinghir, sud du Maroc
La kasbah de Mohadach Ou El Haj à Imiter


Pour loger dans la vallée du Todra...

Hôtel Tomboctou, Tinghir

Hôtel Tomboctou, Tinghir

16 chambres tout confort dans une ancienne kasbah en pisé.

Tél. 00212-524834604 / 524835191

www.hoteltomboctou.com


Visite de Tinghir

À Tinghir il y a plusieurs kasbahs et un ancien ksar (31º 31,170 N - 5º 31,662' W) encore habité. Bien qu'il ait perdu son mur d'enceinte et les six entrées monumentales qu'il possédait à l'origine, il est objet de restauration depuis 2013. On l'appelle souvent "le quartier des Juifs" parce qu'autrefois quelques familles hébraïques y habitaient. De toutes ces kasbahs, la plus visible est la kasbah du Glaoui (31º 02,824' N - 7º 07,773' W), bâtie en 1919 sur une colline et de très grandes proportions, mais elle est dans un mauvais état de conservation (pour avoir plus de renseignements, voir le chapitre "acheter").

La casbah du Glaoui à Tinghir, sud du Maroc
La kasbah du Glaoui à Tinghir

Par contre, la kasbah du Cheikh Bassou (31º 30,917' N - 5º 32,030' W) fut complètement restaurée en 1994 et transformée en hôtel. Elle se caractérise par son patio entouré de piliers et d'arcades. Tout le monde peut la visiter moyennant une consommation au bar ou bien au restaurant. À l'intérieur sont présentées, en plus, des expositions d'art.

La casbah du Cheikh Bassou à Tinghir, sud du Maroc
La kasbah du Cheikh Bassou Ou Ali, aujourd'hui Hôtel Tomboctou
Kasbah réhabilitée en Hôtel Tomboctou à Tineghir.
La casbah du Cheikh Bassou à Tinghir, sud du Maroc
Patio de la kasbah
Exposition dans l'Hôtel Tomboctou
Exposition d'art africain

Près de Tinghir, la mosquée Ikelane (31º 31' 683 N - 5º 31' 466 W) est un des monuments de visite incontournable dans la route des mille kasbahs. Elle fait partie du ksar Afanour et elle est en cours de restauration depuis 2007 par l'Association Afanour de Développement avec l'aide économique de l'hôtel Tomboctou et d'un groupe d'architectes catalans.

Mosquée et médersa Ikelane dans la vallée du Todra, sud du Maroc.

Outre sa fonction de mosquée, elle faisait fonction de médersa et d'université coranique, dans laquelle étaient formés les futurs maîtres coraniques de la région.

Sa structure et sa décoration sont uniques au Maroc et de sa terrasse on a une vue spectaculaire sur la palmeraie.

Horaire de visite : de 8 h. 30' à 12 h. et de 15 h. au coucher du soleil.
En basse saison elle reste souvent fermée, mais on peut contacter le gardien par téléphone au numéro 0659907518.

Plus de renseignements


La vallée du Todra

Autour de Tinghir s'étend une des plus belles et des plus verdoyantes vallées du sud du Maroc, dans laquelle on retrouve les palmiers, et aussi une des plus grandes concentrations de constructions en terre, d'une extrême variété. Pour connaître en détail la contrée, nous vous conseillons le catalogue L'habitat traditionnel dans la vallée du Todra cité dans le chapitre "livres". Ici nous parlerons seulement des plus remarquables de la centaine de monuments qui comprend la vallée, entre kasbahs et ksour.

Carte de la vallée du Todra, sud du Maroc.

Au nord de Tinghir, la route qui se dirige vers les gorges du Todra offre des vues magnifiques sur la palmeraie verdoyante et ses nombreux ksour, comme le ksar Ait Boujane où tout le monde fait la photo typique; le ksar Asfalou (31º 32,674' N - 5º 33,447' W), très impressionnant par sa situation au bord de la falaise, ou le ksar Ait Senan (31º 33,108' N - 5º 34,500' W), de grandes dimensions. Ces ksour sont pour la plupart en ruine. On y accède au cours d'une agréable promenade pédestre dans l'oasis, ou bien par une route secondaire de 4 Km. qui parcourt la rive gauche du Todra.

Ksar Asfalou dans la vallée du Todra, sud du Maroc
Le ksar Asfalou, qui était habité en grande partie par des Juifs

Il y a aussi quelques kasbahs, beaucoup mieux entretenues que les ksour, par exemple celle d'Ali Dani à Ait Zilal (31º 32,470' N - 5º 33,226' W), grande et belle. Cependant, la valeur artistique de ces kasbahs est nettement inférieure à celle des kasbahs que nous avons pu voir dans les vallées d'Ounila, du Mgoun ou du Dadès. Les kasbahs du Todra sont les dernières que nous allons trouver dans notre voyage vers l'est, car à partir d'ici toute l'architecture traditionnelle est composée de ksour.

Finalement, les marabouts sont aussi très abondants dans la vallée du Todra et certains d'entre eux nous paraissent très pittoresques par leurs formes ou par le lieu où ils ont été bâtis.

Kasbah à Ait Zilal dans la vallée du Todra, sud du Maroc
La casbah d'Ali Dani à Ait Zilal
marabout dans la vallée du Todra, sud du Maroc
Marabout de Moulay Mohamed à Ait Zilal

Tizgui (31º 34,561’ N - 5º 35,121’ W) est le dernier ksar avant de rentrer dans les gorges du Todra et l'un des mieux conservés, bien que de mesures très modestes. À l'intérieur, une maison ancienne a été transformée en musée (entrée : 50 DH).


Ksar Taghzoute dans la vallée du Todra, sud du Maroc.
Entrée au ksar Taghzoute

À l'est de Tinghir, l'oasis s'étend encore sur quinze kilomètres avec de nombreux ksour et kasbahs. Plusieurs pistes et routes permettent le parcourir en voiture ou en vélo.

Un des ksour les plus connus était El Hart n'Iaamine, mais il a été complètement détruit. Pas loin d'El Hart se situe le petit ksar Taghia, d'où était originaire le chef mythique des Ait Ata Assou Ou Bassalam, héros de la résistance au protectorat français au début du 20ème siècle.

Quant au ksar Taghzoute, la riche décoration en adobe de ses deux entrées monumentales est remarquable. À proximité se tient le jeudi un important souk rural.

Un sentier qui naît un peu plus loin du souk nous amène à la kasbah d'Ait Amou (31º 26,833’ N - 5º 25,901’ W), de aux dimensions impressionnantes, aujourd'hui inhabitée. De l'autre côté de la rivière se trouve le ksar Tadafalt (31º 26,471’ N, 5º 25,651’ W), de petite taille et assez délabré, entouré d'une palmeraie verdoyante. On en obtient une très belle vue du haut d'une colline où se dresse une ancienne tour de guet qui domine toute l'oasis. Un des derniers ksour de cette zone est Agoudim n'Ait Yazza, construit vers 1880 et encore assez bien conservé malgré malgré son abandon. Il surprend par la régularité de la structure de ses rues, très différente d'autres ksour plus anciens comme Tinghir, et qu'on retrouvera plus loin à El Khorbat Oujdid et dans les vallées du Ziz et du Gheris.

Kasbah Ait Amou dans la vallée du Todra, sud du Maroc
La kasbah Ait Amou
Ksar Tadafalt dans la vallée du Todra, sud du Maroc
Le ksar Tadafalt et sa tour de guet

Contact avec l'auteur :
E-mail de Roger Mimó.

© Roger Mimó. Version française : Marc Belin, http://laplumetloeil.free.fr

La route des mille kasbahs, étape 3. La route des mille kasbahs, liste des étapes. La route des mille kasbahs, étape 5.

Biographie de Roger Mimó Qu'est-ce qu'une kasbah? Loger dans une ancienne kasbah en terre. Kasbahs en vente au sud du Maroc. Livres de Roger Mimó.
Circuits dans la route des mille kasbahs. Les montagnes du Maroc. Inventaire de kasbahs et ksour. Tinghir et la vallée du Todra Le voyage d'Ali Bey.